Parmi les personnes sauvées au large de la Libye lundi dernier, 17 femmes et 18 mineurs étaient présents sur le bateau de sauvetage. Ils doivent désormais effectuer des contrôles sanitaires et légaux avant d’être répartis en France, en Allemagne, en Espagne et au Portugal.

Les 58 migrants présents à bord de l’Aquarius ont débarqué dans le port de La Valette, à Malte, ce dimanche en début d’après-midi. Ils ont enfin pu mettre pied à terre après presque une semaine d’attente au large de la petite île méditerranéenne. Parmi les migrants, des familles, 17 femmes et 18 mineurs.

L’une des familles libyennes était accompagnée d’une chienne, Bella, qui devait passer un examen vétérinaire, et dont le premier ministre maltais Joseph Muscat a diffusé une photo sur son compte Twitter. «Les tests préliminaires montrent que le chien migrant est en bonne santé et n’a montré aucun signe de maladie. Actuellement, il est isolé en quarantaine et subira d’autres examens», a-t-il tweeté.

Les 58 migrants, essentiellement d’origine libyenne, ont été sauvés lundi 24 septembre au large de la Libye par le navire humanitaire. Arrivés à Malte, ils ont pris place dans deux bus mis à disposition par les autorités maltaises.

L’Aquarius, enregistré au Panama, pourrait se retrouver sans pavillon. Samedi 21 septembre, le Panama a annoncé qu’une procédure d’annulation de pavillon avait été lancée. Invoquant le «non-respect» des «procédures juridiques internationales» concernant le sauvetage des migrants en Méditerranée, le Panama a choisi de prendre la même décision que Gibraltar il y a un mois.

Etiquette: ; ;