Le président de l’Association des médias turco-arabes, Turan Kışlakçı, a déclaré disposer d’informations confirmées sur la mort de son collègue saoudien Jamal Khashoggi.

C’est ce qu’a déclaré Kışlakçı à la presse, dimanche, devant le siège du consulat saoudien à Istanbul.

Turan Kışlakçı a indiqué avoir reçu des informations selon lesquelles Khashoggi a été sauvagement tué. Il a souligné avoir obtenu ces informations deux jours auparavant, mais que son organisation a attendu une confirmation.

Kışlakçı a déclaré : « Nous nous sommes assurés hier (samedi – réd.) de la véracité de l’information selon laquelle Khashoggi a été tué. La deuxième information, c’est qu’il a été tué avec une grande sauvagerie ».

Le meurtre du journaliste saoudien est inacceptable, a-t-il indiqué.

Khashoggi était connu dans le monde entier, a noté Kışlakçı.

De leur côté, des sources sécuritaires turques avaient indiqué, hier samedi, que 15 ressortissants saoudiens, dont des responsables, sont arrivés à Istanbul à bord de deux avions. Les Saoudiens en question étaient présents au consulat alors que Jamal Khashoggi y était aussi, ont noté les mêmes sources.

Les procureurs turcs ont ouvert une enquête officielle sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, selon des sources judiciaires samedi.

Le bureau du procureur général à Istanbul a ouvert l’enquête le jour même de l’incident, a déclaré la source, qui a requis l’anonymat en raison de restrictions imposées à la communication avec les médias.

Le chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi, est porté disparu depuis son entrée au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul mardi dernier, le 2 octobre courant.

Etiquette: ; ;