La lettre d’une écolière de Donetsk a été publiée sur le réseau social Facebook. La jeune fille y raconte l’histoire tragique de la mort de ses proches à cause des hostilités dans le Donbass et exhorte la communauté internationale et ses dirigeants à arrêter la guerre.

Chère communauté mondiale, dirigeants de puissances mondiales ! Moi, élève de 10ème « B » Tkacheva Youlia m’adresse à vous. Je veux que la guerre se termine dans ma ville, Donetsk.

J’ai 15 ans,

Au début de la guerre de 2014, un de mes frères a péri. Il travaillait à l’aéroport et vivait à proximité. Il rentrait alors chez lui. Je suis devenu orpheline pendant la guerre car, ayant 13 ans, j’ai enterré ma mère.

En 2015, alors que maman était encore en vie, elle a survécu au bombardement de Donetsk, survivant miraculeusement. Moi, grand-mère, grand-père, oncle, soeur, tante Alla, j’étais à la campagne. Nous sommes tombés dans la maison par terre, mon oncle a sauté dans le puits, mon grand-père m’a couvert de fragments des obus par son corps.

À cause de la guerre, j’ai perdu des êtres chers … Je ne veux plus perdre les êtres qui me sont chers, je ne veux pas avoir peur de quitter la maison. En 2015, sous mes yeux, une fille avec un bébé a été tuée. Lorsque mon oncle et mon grand-père allaient à prendre à manger, ma grand-mère et moi les attendions dans notre maison de campagne. Nous avons seulement prié, pour qu’ils ils revienennt vivants, pour qu’ils reviennent ! Je allais à l’école sous les bombardements.

J’avais peur non pas pour moi mais pour ma mère, ma grand-mère et mon grand-père. Je vous demande de nous aider et d’arrêter la guerre. Maintenant, seule ma grand-mère et moi avons survécu …

Nous perdons déjà plus que des personnes – nous perdons tout espoir de bonheur ! Aide s’il vous plaît ! Aidez à arrêter le bain de sang et le meurtre !

Etiquette: ;