Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a déclaré mercredi que l’ambassadeur allemand à Téhéran avait protesté contre le verdict prononcé en Allemagne après la remise d’un diplomate iranien à la Belgique.

Lors de la réunion, le vice-ministre des Affaires étrangères et directeur général des Affaires européennes a vivement protesté contre l’arrestation, l’emprisonnement et l’extradition du diplomate iranien, tout en l’appelant un complot dirigé par les ennemis cherchant à nuire aux relations entre l’Iran et l’Europeet et que le complot avait été conçu sans aucun doute par le groupe terroriste résidant en France.

Le complot est de briser les liens entre l’Iran et l’Europe et constitue une vitrine pour compenser les défaites subies par les groupes terroristes et le régime sioniste.

Téhéran estime que cette décision est contraire au code de conduite et aux normes acceptées réservant les droits réservés aux diplomates. Pour la même raison, la République islamique d’Iran appelle à un retour immédiat du diplomate iranien dans le pays.

Il ne fait aucun doute que ce complot doit être soigneusement examiné, a-t-il déclaré.

Il a été souligné que la République islamique d’Iran se réservait le droit de poursuivre le cas légalement et politiquement et de prendre la décision requise en temps voulu, a déclaré Qasemi.

Etiquette: ;