« Je préfère voir mon fils mort qu’homosexuel » ; « Les femmes sont des charges pour les entreprises ». Ce sont deux phrases prononcées par Jair Bolsonaro, vainqueur du premier tour de la présidentielle au Brésil avec 46 % des voix.

« De toute façon, dès que quelqu’un dit quelque chose de déplaisant, il est d’extrême droite dans les médias français. Je ne vois pas ce qui en l’occurrence fait de Jair Bolsonaro un candidat d’extrême droite », a déclaré Marine Le Pen dans « Les 4 Vérités », jeudi 11 octobre.

Etiquette: ; ; ;