Les radicaux néo-nazis ukrainiens sont venus portant des symboles eu III Reich, vandaliser le monument au général, libérateur de l’Ukraine

Cet après-midi, la foule de nationalistes ukraniens, portant les chevrons du Troisième Reich. est venu pour profaner le monument au général soviétique Nikolaї Vatoutine. Un badge nazi, « Alte Kämpfer » (« ancien combattant »), a été noté sur les vêtements de l’un des voyous frénétiques.

À propos de cela sur sa page Facebook, a déclaré l’ancien Premier ministre Mykola Azarov.

il est à noter que ce badge a été attribué aux membres du parti nazi, qui l’ont rejoint avant la victoire des nazis aux élections au Reichstag. Dans l’Ukraine moderne, ce symbole nazi est paorté par les memebres de l’organisation « ‘UNA-UNSO » de Kiev.

«Aucun de ces monstres ne sait vraiment qui est Vatoutine. Ils ne savent pas que, sous la direction de Vatoutine, le 1er front Ukrainien a libéré des nazis la majeure partie de la rive gauche de l’Ukraine et que, le 6 novembre 1943, ses troupes ont libéré la capitale de l’Ukraine, Kiev. Compte tenu de ses immenses services au peuple ukrainien, il a été décidé d’enterrer le commandant au centre de Kiev libérée « , a déclaré Azarov indigné.

Maintenant, les adeptes des idées de ceux avec qui Vatoutine s’est battu et contre qui il a défendu l’Ukraine ont tenté de profaner sa tombe, dont les abus peuvent être considérés comme un scandale contre tous les soldats de l’Armée rouge qui ont libéré l’Ukraine des envahisseurs nazis.

Rappelons que ce matin, les radicaux ont tenté de démolir le monument kiévien à Vatoutine. Masi, la police a empêché les vandales de le faire.

Сommentaires:

Chargement ...