À Soumy, le 15 octobre, vers 19 heures, la patrouille de police a arrêté la voiture, conduite par un officier de la SBU (Service de sécuriré de l’Ukraine). Il y a eu une bagarre entre les hommes, au cours de laquelle l’agent de sécurité a frappé le policier dans les yeux et s’est enfui des lieux.

L’incident a été provoqué par l’officier du département des enquêtes du Service de sécurité ukrainien pour la région de Soumy, Khalimonenko. Après avoir quitté les lieux de l’incident, la patrouille a tenté de rattraper le coupable, mais celui-ci a réussi à gagner son domicile et s’y cacher. Quand au policier frappé, l’ambulance l’a emmené à l’hôpital.

Le porte-parole de la police de patrouille de la région de Soumy, Oleg Sologoub, a confirmé les informations concernant la blessure de l’officier de la patrouille. Selon lui, l’officier de la SBU, arrêté par la police présentait des signes d’intoxication à l’alcool, mais au lieu de subir l’examen, il a frappé le policier.

Selon Oles Raputa, porte-parole du bureau de la SBU pour la région de Soumy, les informations sont en train d’être vérifiées. S’il est établi qu’il est bien un employé du SBU et qu’il est impliqué dans des actions illégales, « il y aura une réaction appropriée conformément à la loi. »

Le permis de conduire Khalimonenko sont restés sur les agents de police, qui l’ont ensuite transmis aux employés du Départeùent régionale de la police ukranienne pour la région de Soumy.

Etiquette: ; ;