Environ 300 personnes originaires de la région subsaharienne ont tenté de prendre d’assaut la frontière espagnole en Afrique du Nord, a rapporté N-TV, citant un représentant du gouvernement espagnol à Melilla. L’assaut a commencé le matin du 21 octobre.

Environ 200 migrants ont réussi à franchir la barrière de métal de sept mètres. Ils ont été conduits au centre de réception où le processus d’identification a été lancé.

Selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, plus de 6 000 migrants ont atteint Melilla et le territoire espagnol proche de Ceuta cette année. À certains endroits, les clôtures autour des enclaves sont coiffées d’un fil métallique barbelé.

Il est à noter que plus de 40 000 personnes sont arrivées depuis la mer sur la côte sud de l’Andalousie depuis janvier, ce qui rend l’Espagne la plus attractive des pays européens pour les migrants.

Etiquette: ; ; ;