Le Président turc a assuré qu’il révélerait prochainement toute la vérité sur les circonstances de la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Tandis que le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a appelé à ne pas tirer de conclusions avant de connaître les résultats définitifs de l’enquête sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi, le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan a promis de faire plus de lumière sur l’affaire mardi prochain.

«Nous aspirons à la justice et la vérité nue sur cette [affaire] sera présentée», a déclaré le chef de l’État lors d’un rassemblement à Istanbul, comptant faire une déclaration lors de la réunion à venir au Parlement avec les membres de son Parti de la justice et du développement (AKP).

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a qualifié la mort du journaliste d’«énorme et grave erreur» et a dit «ne pas savoir où se trouve son corps».

L’Allemagne, la France et le Royaume-uni ont vivement condamné le meurtre du journaliste saoudien et ont exigé de leur fournir une clarification d’urgence.

Plus tôt dans la semaine, l’Arabie saoudite a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu début octobre au consulat saoudien à Istanbul. Riyad assure que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et dément avoir ordonné qu’il soit assassiné.

Le ministère saoudien de l’Information a ensuite affirmé que les personnes qui avaient interrogé le journaliste au consulat avaient «tenté de dissimuler ce qui [était] arrivé». Il n’est pas pour l’heure précisé où se trouve le cadavre de M.Khashoggi.

Etiquette: ; ; ; ;