Le Parti socialiste de Slovénie appelle le gouvernement à révoquer la reconnaissance slovène du Kosovo.

Le message indique qu’en 2008, la Slovénie a commis une grave erreur en reconnaissant l’indépendance du territoire, devenu un éclat d’un pays-frère.

« Le Kosovo-Metohija est une partie intégrante et indissociable de la République de Serbie, comme indiqué également dans la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré la force politique.

Les socialistes soulignent que le Kosovo-Metohija, « étant la province méridionale d’un pays-frère », n’avait pas le droit de se déclarer « Etat ». Dix ans après la reconnaissance de Ljubljana, «il est de plus en plus évident que dès le début de la crise yougoslave, le Kosovo est devenu un instrument de l’Occident».

«L’Europe est une poudrière, les Balkans un détonateur et, avec l’aggravation actuelle, la situation devient très dangereuse, même pour les citoyens de la République de Slovénie. Par conséquent, l’Occident devrait recevoir un avis claire que nous n’obéirons pas à sa politique», indique la lettre au parti socialiste.

Etiquette: ; ; ;