Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a signé jeudi un décret prévoyant des sanctions contre l’Ukraine.

Selon un communiqué publié par le bureau des médias du gouvernement russe, les sanctions sont entrées en vigueur après leur signature par Medvedev. Elles comprennent des restrictions économiques imposées à 322 citoyens ukrainiens et à 68 entreprises ukrainiennes.

Les sanctions interviennent en réponse aux sanctions ukrainiennes contre la Russie, a indiqué le communiqué ajoutant que l’annulation de cette mesure est conditionnée par une mesure similaire de la part de Kiev.

Le fils du président ukrainien Oleksi Porochenko, le ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov, le président du parlement Andrei Parubiya et le chef de la compagnie pétrolière ukrainienne Andriy Kobolyev sont parmi les personnes ciblées par les sanctions russes.

En mars 2014, la Russie a annexé la péninsule de Crimée, sur la mer Noire, à son territoire à la suite d’un référendum illégal.

Après l’annexion de la péninsule, l’Union européenne, les États-Unis et d’autres pays ont commencé à imposer des sanctions économiques à la Russie.

En vertu des sanctions européennes, il est interdit aux 28 États membres de l’Union de vendre des armes à la Russie.

Etiquette: ; ;