La Russie a annoncé aujourd’hui qu’elle allait accueillir le 9 novembre une rencontre sur l’Afghanistan à laquelle doivent participer à la fois des représentants du gouvernement afghan et des talibans.

Le président afghan Ashraf Ghani et le mouvement des talibans ont tous deux donné leur accord à l’envoi de délégations, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

« C’est la première fois qu’une délégation du Bureau politique des talibans à Doha participera à des discussions à un tel niveau », précise le communiqué.

Il ajoute encore que Moscou a également invité les Etats-Unis à envoyer une délégation, ainsi que l’Inde, l’Iran, la Chine, le Pakistan et cinq ex-républiques soviétiques d’Asie centrale. « La Russie réaffirme sa position, à savoir qu’il n’y a pas d’alternative à un réglement politique dans la république islamique d’Afghanistan », conclut le communiqué.

Les Etats-Unis ont à plusieurs reprises tenté de relancer les négociations directes avec les talibans, et deux rencontres bilatérales ont eu lieu ces derniers mois au Qatar, la dernière le 12 octobre. Les talibans refusaient de négocier avec le gouvernement afghan, estimant être le gouvernement légitime de l’Afghanistan, renversé par les Etats-Unis il y a 17 ans, et demandant donc à négocier directement avec les Etats-Unis.

En avril 2017, Moscou avait tenu une conférence internationale sur l’Afghanistan, à laquelle les Etats-Unis avaient choisi de ne pas participer. Les talibans n’y étaient pas présents non plus.

Etiquette: ; ; ;