Le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, a déclaré que la Grenade avait retiré sa décision de reconnaître l’indépendance d’un Kosovo autoproclamé.

Ceci est rapporté sur le site web du ministère des Affaires étrangères de Serbie.

Ainsi, selon le ministre, la Grenade est devenue le neuvième pays qui a décidé de ne pas reconnaître l’indépendance de la région.

« Je peux dire que la Grenade est devenue le neuvième État à avoir retiré ses décisions antérieures en ce qui concerne le statut du Kosovo, c’est-à-dire la reconnaissance du Kosovo en tant qu’État indépendant », a-t-il déclaré.

Comme l’a souligné Dacic, la note correspondante lui a été présentée par un collègue de la Grenade, Peter David, lors d’une réunion à Belgrade.

Un peu plus tôt, le député du Bundestag, Peter Bayer, avait déclaré que la Serbie ne pourrait pas entrer dans l’Union européenne sans reconnaître l’indépendance du Kosovo autoproclamé.

Le 17 octobre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexander Grouchko, a déclaré dans un entretien avec le journal Izvestia que Bruxelles devrait exercer davantage de pression sur Pristina afin de résoudre la situation au Kosovo.

Etiquette: ; ; ;