Le président américain Donald Trump a indiqué aujourd’hui qu’il ne rencontrerait « probablement pas » son homologue russe Vladimir Poutine à Paris cette semaine en marge des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale le 11 novembre.

« Je ne suis pas certain que nous nous rencontrerons à Paris, probablement pas », a déclaré M. Trump depuis la base militaire d’Andrews, près de Washington, avant de s’envoler vers l’Ohio pour le premier de ses trois meetings de campagne de la journée. Le président a précisé qu’il rencontrerait M. Poutine au sommet du G20 fin novembre en Argentine.

« Ce serait une bonne chose de bien s’entendre avec la Russie, la Chine et tous les autres, comme je le dis depuis longtemps. Nous aurons plein de rencontres », a également déclaré le président américain. Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, avait laissé entendre le 23 octobre, à l’occasion d’une rencontre avec Vladimir Poutine à Moscou, que Donald Trump souhaitait le voir dans la capitale française. « Le président Trump sera très heureux de vous rencontrer à Paris en marge des commémorations des 100 ans de l’armistice », avait dit M. Bolton à l’attention du président russe.

« Il serait utile de poursuivre un dialogue direct avec le président des Etats-Unis (…) Par exemple à Paris, si la partie américaine est intéressée par ces contacts », avait répondu M. Poutine. Plus de 60 chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus à Paris pour prendre part aux commémorations de la Première Guerre mondiale.

Etiquette: ; ; ;