Le Liban a rendu un hommage grandiose à Charles Aznavour qui aimait beaucoup le pays du cèdre, le peuple libanais et les Arméniens du Liban.

Cet Ambassadeur de la chanson française était très célèbre dans ce Liban francophone qui vouait également une passion pour Charles Aznavour.

Jeudi 15 novembre l’église Saint-Joseph des pères jésuites de Beyrouth était pleine à craquer pour le concert « Pour toi Arménie » dédié à Charles Aznavour donné par l’Ensemble symphonique du Liban. Un évènement placé sous le haut-patronage du président libanais Michel Aoun. Nadia Chami-Aoun la Première dame du Liban était présente au concert, ainsi que de nombreuses personnalités. Parmi ces dernières Avedis Kitanian le ministre libanais du Tourisme, l’Archevêque Narek Alemezian représentant le Catholicos Aram Ier de la Grande Maison de Cilicie, l’Ambassadeur d’Arménie Samvel Mkrdtchyan, les députés Hagop Terzian et Alexandre Matossian, les ministres Jean Oghasapian, Cesar Abi Khalili et Gebran Pasili. Etaient également présents des diplomates étrangers. Bassam Saba le directeur du Conservatoire national du Liban a ouvert la soirée de concert par une allocution. Il a rappelé les liens très forts d’Aznavour avec le Liban. En soulignant son origine arménienne et ses rapports avec l’Arménie. A noyer que le concert fut possible de réaliser grâce au grand travail de Harout Fazlian le maestro de l’Ensemble philarmonique du Liban. Ce concert était au-delà de Charles Aznavour dédié également à la communauté arménienne du Liban qui est très appréciée de l’ensemble des libanais.

Etiquette: