Une manifestante des « gilets jaunes », le mouvement de protestation contre l’augmentation du prix des carburants, a été tuée samedi matin à Pont-de-Beauvoisin, en Savoie, par une voiture dont la conductrice a été prise de panique, a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

La conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture et a foncé sur eux, percutant une femme, a précisé le ministre. En état de choc, elle a été placée en garde à vue.

La conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture et a foncé sur eux, percutant une femme, a précisé le ministre. En état de choc, elle a été placée en garde à vue.

Plusieurs autres accidents se sont produits un peu partout en France

Le périphérique parisien est quant à lui complètement paralysé.

Le mouvement des « gilets jaunes » a donné lieu à plus d’un millier de rassemblements à travers la France, avec quelque 50.000 manifestants, a déclaré samedi matin le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

On dénombrait sur le territoire « 1.083 points de tension et 50.000 personnes sur ces points », a déclaré le ministre. Il n’y a quasiment pas de point de blocage: seuls sont bloqués des points d’accès mais aucun axe stratégique, a-t-il précisé, avec « une répartition (des blocages) assez différente d’un département à l’autre ».

Etiquette: ; ;