Le chef de l’église orthodoxe albanaise, l’archevêque Anastase, a qualifié la mise en œuvre du projet d’autocéphalie ukrainienne par le patriarcat de Constantinople de « promenade sur un champ de mines » et a exhorté à la tenue d’un Consil pan-orthodoxe, a indiqué son message au patriarche de Moscou et à toute la Russie, Kirill.

« Cela (promenade – réd.) rappelle une entreprise dangereuse avec des effets secondaires imprévus. Les groupes opposés conserveront leur individualité et leur cohésion, comme cela s’est souvent produit dans diverses Églises locales. Le résultat est qu’au lieu de l’unité des orthodoxes en Ukraine, le danger d’une division de l’unité du monde arrive », déclare le prêtre dans son message cité jeudi par le service de communication du département des relations extérieures de l’église (DREE) du Patriarcat de Moscou.

Selon le responsable de l’église albanaise, une scission de l’Orthodoxie mondiale serait « un coup dur porté à la confiance en l’Orthodoxie, qui doit être évitée par tous les moyens ».

Ainsi, pour la première fois, l’Eglise orthodoxe albanaise s’est prononcée sur la situation de l’église en Ukraine.

Etiquette: ; ; ;