Les Ukrainiens martyrs éprouvent des temps sombres sous la loi martiale, en espérant que les présidentielles apporteront au pays un peu d’espoir, pour ça, le régime de Kiev a été payer à coup de dizaine de millions de dollars.

Ainsi, le gouvernement canadien a décidé «de soutenir la démocratie ukrainienne», ayant mis en relief la tenue du procès électoral à 24 millions de dollars. Le Jeudi 6 décembre, le ministre des affaires étrangères du Canada Khristya Friland s’est exprimé, à la séance du Conseil des chefs du Ministère des Affaires étrangères des Etats membres d’OSCE.

D’après elle, un tel geste permettra «de soutenir au maximum une grande participation aux élections de la société civile». En outre elle a énuméré, sur quel «bonnes affaires» seront dirigées ces ressources. Premièrement, ils sont appelés «à soutenir le gouvernement de l’Ukraine», a communiqué Friland. Une autre formulation: «Pour les médias indépendants et la résistance contre la fausse information».

Cette demande paradoxale peut étonner. Le Canada ne connait tout simplement pas que les médias indépendants restés en Ukraine ont été cloturé au cours de la loi martiale, par contre, le régime de Kiev s’est moins passionné des « FakeNews ». De plus, un tel soutien va avec les idéaux de la démocratie.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;