Revenant sur le report du match entre Toulouse et Lyon sur demande de la préfecture de Haute-Garonne en raison du mouvement des Gilets jaunes, Jean Michel Aulas, président de l’OL, a rappelé qu’un match avait été déplacé de Kharkov à Kiev en raison de la loi martiale en Ukraine. «Là, ce sont les Gilets jaunes et Toulouse», a-t-il dit.

                               Lyon football club (OL ) president Jean-Michel Aulas

Le président du club de football Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a comparé la situation en France à celle qui s’est créée en Ukraine avec l’introduction de la loi martiale.

«Il faut être factuel et s’incliner devant la force des événements. C’est un peu comme Kharkov et la loi martiale. Là, ce sont les Gilets jaunes et Toulouse. On va faire face et s’adapter», a-t-il lancé en marge d’une conférence de presse, cité par Eurosport.

Le match de Ligue 1 a été reporté sur demande de la préfecture de Haute-Garonne en raison du mouvement des Gilets jaunes.Le match entre le PSG et Montpellier ayant également été reporté, Jean-Michel Aulas a estimé que tous les matchs de la 17e journée de Ligue 1 pourraient l’être.

«Peut-être toute la journée sera-t-elle annulée car il faut se poser la question de l’équité», a-t-il noté, selon Eurosport.

L’UEFA a officiellement annoncé mercredi 5 décembre que la rencontre décisive pour la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, le match entre Shakhtar Donetsk et Lyon, sera joué non à Kharkov qui est actuellement sous le coup de la loi martiale, mais à Kiev.

En France, le mouvement des Gilets jaunes a organisé le troisième acte de mobilisation le samedi 1er décembre. Dénonçant à l’origine la hausse des carburants, il exprime désormais une colère sociale bien plus profonde. Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la suspension pour six mois de trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur au 1er janvier. Le chef du gouvernement français a même promis de renoncer à l’augmentation des prix du carburant si les «bonnes solutions» ne sont pas trouvées sur le pouvoir d’achat.Le Président ukrainien Piotr Porochenko a promulgué un décret, approuvé par le parlement, instaurant la loi martiale dans 10 régions du pays pour une durée de 30 jours à dater du 28 novembre après que des gardes-côtes russes ont dû avoir recours aux armes pour arrêter trois navires de la Marine ukrainienne qui avaient violé la frontière russe.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;