Cinq civils sont morts et plusieurs ont été blessés suite à une frappe aérienne de la coalition internationale sous commandement américain contre un village du gouvernorat de Deir ez-Zor, indique l’agence syrienne Sana.

Au moins cinq personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées comme résultat de frappes aériennes des avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur la ville de Hajin située à l’est de Deir ez-Zor, a signalé mercredi l’agence Sana.

Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Ils signalent également que la coalition sous commandement américain a utilisé à plusieurs reprises du phosphore blanc dans ses bombardements.

Ainsi, le 30 novembre, plus de 30 civils avaient perdu la vie dans un bombardement de la coalition contre un village du gouvernorat, selon la télévision syrienne.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie. Le Pentagone a déclaré que la coalition ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes au droit international.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;