Le vice-amiral Alexey Volsky, premier chef adjoint du Département des gardes-côtes du Service des gardes-côtes du FSB, a déclaré lors du point de presse que les attaques provocatrices, affectuées par l’Ukraine, visaient le pont au-dessus le détroit de Kertch.

« Comme vous le savez, l’Ukraine a régulièrement déclaré aux niveaux différents la nécessité de détruire le pont de Crimée », a-t-il précisé.

Selon le haut responsable militaire, les provocations dans la région du détroit de Kertch se sont intensifiées en août. Les navires des gardes-frontières ukrainienne ont menacé de tuer les navires russes et ont montré des montures d’artillerie mises en alerte. Dans le même temps, les gardes-frontières russes n’ont jamais menacé les marins ukrainiens, a souligné Volsky.

Rappelons-nous que le matin du 25 novembre, trois navires ukrainiens ont violé la frontière russe dans la mer Noire, manœuvré de façon dangereuse et n’ont pas répondu aux demandes légitimes des autorités russes. En conséquence, les gardes-frontières ont arrêté les agresseurs – 24 militaires ukrainiens, y compris des employés de la SBU. Tous sont accusés d’avoir franchi illégalement la frontière russe.

Etiquette: ; ; ; ;