Dix personnes ont été arrêtées dimanche par la police iranienne au cours de son enquête sur un attentat ayant tué deux policiers dans le sud-est de l’Iran.

Les forces iraniennes de sécurité ont arrêté dix personnes soupçonnées d’être liées à l’attentat suicide à la voiture piégée qui a tué au moins deux policiers cette semaine dans le sud-est du pays, a annoncé dimanche le chef de la police iranienne.

Cité par l’agence de presse Irna, Hossein Ashtari a ajouté que d’autres suspects avaient été identifiés et qu’ils étaient activement recherchés.L’attentat commis jeudi à Chabahar contre le siège local de la police a fait au moins 48 blessés.

Le port de Chabahar est situé dans la province à majorité sunnite du Sistan-Baloutchistan, depuis longtemps en proie à des troubles liés au trafic de drogue et aux tensions séparatistes.

D’après Irna et la société privée de surveillance et de renseignement SITE, l’attaque a été revendiquée par Ansar al Fourkan, un groupe islamiste sunnite.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;