Les corps de plusieurs centaines de victimes de Daech et dont certaines comportent des traces de tortures ont été découverts par des soldats syriens, relate les médias locaux.

L’armée syrienne a découvert près d’Abou Kamal, sur la côte du fleuve Euphrate, sept fosses communes comportant des centaines de dépouilles de victimes des terroristes de Daech*, informe l’agence Sana.

Lors d’une opération de ratissage menée dans les banlieues de la ville en question, les soldats ont mis au jour des tranchées dans lesquelles se trouvaient des centaines de corps de Syriens non identifiés. Plusieurs dépouilles présentent des traces de tortures.

Comme le précise l’agence, des volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien ont déjà extrait une centaine de corps des victimes des terroristes.Ce n’est point la première fois que des fosses communes de victimes de Daech* sont découvertes en Syrie. Ainsi, deux grands charniers avaient été découverts à Raqqa en janvier. En Irak voisin, plus de 200 fosses communes ont été trouvées de juin 2014 à décembre 2017, selon le rapport présenté ce mardi par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH).

Etiquette: ; ; ; ; ; ;