Jean-Claude Juncker a salué deux de ses collègues femmes d’une manière plus qu’étrange, à leur arrivée au sommet du Conseil européen: il a ébouriffé les cheveux de l’une et a embrassé l’autre. Filmées par les caméras des journalistes, les femmes semblent un peu gênées.

Dans la lignée d’une série de couacs aux événements officiels, Jean-Claude Juncker s’en est offert encore un. À l’arrivée au sommet du Conseil européen, le président de la Commission européenne a salué deux femmes d’une manière très amicale (pour ne pas dire trop): il a ébouriffé les cheveux de l’une et a en embrassé une autre.

La scène a été enregistrée par les caméras des journalistes:

Sur ces séquences, les deux femmes semblent gênées par une telle attitude de la part du responsable européen.

Sur la Toile, des internautes ont suggéré qu’il était saoul. Ce n’est pas la première fois que l’on soupçonne le chef de la Commission européenne d’avoir un petit peu abusé de l’alcool. Par exemple, selon le tabloïd britannique The Sun se référant à des sources diplomatiques, Jean-Claude Juncker s’était rendu au sommet de l’Onu de Genève en 2017 en état d’ivresse. Là, M.Juncker s’était cogné aux meubles et avait percuté plusieurs personnes, tout en se comportant de manière désinvolte avec ses collègues les plus jeunes.

De plus, le président de la Commission européenne a déjà été filmé cette année dans un état plutôt second: ses collègues devaient le retenir par les épaules alors que lui tanguait légèrement.

Etiquette: ; ; ; ;