Des bombardiers stratégiques russes Tu-160 sont de retour à leur base en Russie après avoir effectué une visite au Venezuela où ils avaient participé à des exercices conjoints avec l’armée vénézuélienne.

Après avoir réalisé une visite internationale au Venezuela pour participer à des exercices conjoints avec l’armée vénézuélienne, des bombardiers stratégiques russes Tu-160 sont rentrés à leur base en Russie, a communiqué le ministère russe de la Défense.

Le vol a été effectué conformément au droit international en suivant les consignes d’utilisation de l’espace aérien. Les appareils russes ont effectué certaines étapes avec accompagnement de chasseurs norvégiens F-16.

Auparavant l’Organisation des États américains (OEA) n’avait pas exclu l’éventualité de la présence d’armes nucléaires à bord des avions envoyés par la Russie au Venezuela pour des manœuvres conjointes.

De son côté, la diplomatie russe a démenti ces propos en soulignant que l’OEA usait «de son statut pour diffuser des informations fausses et inventées sur la politique de la Russie dans la région latino-américaine».Des bombardiers stratégiques russes Tu-160 ont survolé pendant dix heures l’espace maritime des Caraïbes, dans le cadre de la visite d’une délégation des forces aériennes russes au Venezuela. Les exercices conjoints de la Russie et du Venezuela ont suscité de vives critiques de la part des États-Unis.

Etiquette: ; ; ; ;