Prévues pour ce dimanche, les élections présidentielle, législatives et provinciales en République démocratique du Congo ont été repoussées d’une semaine et doivent se tenir le 30 décembre, a annoncé jeudi la commission électorale du pays.

Les élections présidentielle, législatives et provinciales en République démocratique du Congo sont reportées de sept jours au dimanche 30 décembre, écrit l’AFP se référant au président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Corneille Nangaa.

«Nous annonçons donc que les scrutins directs présidentiel, législatif national et provincial auront lieu le 30 décembre 2018», a déclaré M. Nangaa dans une déclaration à la presse à Kinshasa.

Le président de la CENI a justifié ce nouveau report des élections en invoquant les conséquences de l’incendie qui a touché un entrepôt de la CENI à Kinshasa, le 13 décembre dernier.

Cet incendie, selon la CENI, a détruit une grande partie du matériel électoral destiné à Kinshasa, la capitale qui représente un peu plus de 10% des 40 millions d’électeurs inscrits.

Les élections prévues le 23 décembre doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila au pouvoir depuis janvier 2001. Initialement prévues en décembre 2016, elles ont été déjà deux fois reportées, à fin 2017, puis au 23 décembre 2018.

Etiquette: ; ; ;