Après l’incident survenu dans le détroit de Kertch, la partie britannique pousse Kiev à commettre de nouvelles provocations, a estimé l’ambassade russe à Londres.

Le ministère britannique de la Défense incite Kiev à de nouvelles provocations militaires, a déclaré dans un communiqué l’ambassade russe à Londres sur fond de visite du secrétaire d’État à la Défense Gavin Williamson en Ukraine.

«Ayant échoué à neutraliser les drones au-dessus de l’aéroport de Gatwick, M.Williamson semble s’être chargé d’une affaire plus importante qu’est d’inciter l’Ukraine à de nouvelles provocations militaires», a indiqué la mission diplomatique russe en réaction aux déclarations du ministre selon lesquelles l’envoi du navire HMS Echo en mer Noire constituait un «signe de solidarité» avec Kiev et un message adressé à la partie russe.

D’après l’ambassade, le gouvernement britannique se montre toujours prêt à apporter son soutien au «régime de Kiev», «quelque irresponsables que soient les démarches» de ce dernier.Auparavant, le Royaume-Uni avait envoyé en mer Noire son navire HMS Echo, équipé de trois mitrailleuses de 7,62 mm, d’une mitrailleuse M134 et de canons antiaériens de 20 mm Oerlikon. Le bâtiment est arrivé à Odessa le 19 décembre.

Le déploiement du HMS Echo a été décidé dans le sillage de l’incident survenu le 25 novembre dans le détroit de Kertch, lorsque les gardes-côtes russes avaient arraisonné trois navires de la Marine ukrainienne ayant violé la frontière nationale. 24 marins ukrainiens ont été arrêtés et placés ensuite en détention provisoire.

Etiquette: ; ; ; ;