Les déclarations de Washington sur le retrait des troupes américaines du territoire syrien ont encouragé les terroristes à redoubler leurs activités, d’après un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Les terroristes de Daech ont renforcé leur pression sur les Forces démocratiques syriennes (FDS) après que les États-Unis ont annoncé que leurs troupes quitteraient la Syrie, a déclaré un porte-parole des FDS, Kino Gabriel.

«Daech profite des déclarations des États-Unis sur le retrait de leurs forces et multiplie ses attaques contre nos unités», a indiqué le porte-parole.

Selon lui, les FDS poursuivent leur progression à Hajin et dans ses banlieues en coordination avec la coalition internationale.

«Pour le moment, on ne voit pas que les États-Unis retirent leur troupes», a-t-il noté.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé le 19 décembre que, conformément à la décision de Donald Trump, les États-Unis avaient entamé le retrait de leurs troupes du territoire syrien, mais que la victoire sur Daech annoncée par M.Trump ne signifiait pas la dissolution de la coalition.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;