Malgré le fait que le président américain Donald Trump explique la décision d’évacuation des troupes de Syrie par la victoire sur l’État Islamique, ce pas était en réalité le signe de la défaite la plus tragique pour Washington.

L’expert turc, le professeur de l’Institut des pays d’Asie et d’Afrique de l’Université de Moscou et le leader du Mouvement Turc Eurasien, Mekhmet Perintchek, a parlé de ça une interview pour l’édition d’«une Nouvelle Époque».

D’après lui, l’évacuation des troupes du territoire de la république arabe n’est pas un choix de Washington, mais la nécessité, et qu’il fallut « faire avec ».

«Les États-Unis ont perdu la guerre, dénoué encore en 1991, depuis l’Iraq. Mais le plus important est que maintenant la légende sur les États-Unis invincibles est détruite», —  a marqué l’expert, ayant ajouté que par-dessus le marché, maintenant, l’échec unipolaire est nettement visible.

Il a souligné que «la roue» à tourner, et la sortie du contingent américain militaire de la Syrie en est directement la preuve. Perintchek  est assuré que la décision donnée, et toutes les conséquences, entraîneront des changements plus sérieux sur la situation de l’arène mondiale.

«En disant court, on peut décrire la situation à ce que l’époque de l’Atlantisme se termine, en cédant la place à l’Eurasisme», —  constatait l’expert.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;