L’armée syrienne estime avoir causé de graves pertes aux terroristes retranchés dans le gouvernorat de Hama après avoir frappé leurs positions dimanche, d’après l’agence Sana.

Les militaires syriens ont réalisé dimanche des frappes ciblées contre les positions de terroristes du Front al-Nosra dans le gouvernorat de Hama, relate l’agence de presse Sana.

Ce sont les fortifications des radicaux près de la ville de Morek dans le nord du gouvernorat qui étaient la cible de l’attaque, selon l’agence. Les terroristes auraient essuyé de lourdes pertes.Auparavant, le Front al-Nosra et d’autres d’autres groupes radicaux avaient rejeté l’exigence d’Ankara de quitter la ligne de contact avec les troupes russes dans le gouvernorat d’Idlib et des gouvernorats voisins d’Alep, de Lattaquié et de Hama. Une zone démilitarisée doit être créée dans cette région du nord de la Syrie conformément aux ententes survenues à Sotchi le 17 septembre dernier entre les Présidents russe et turc.

Etiquette: ; ; ; ; ;