Plus d’un millier de civils ont été tués dans les frappes de la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie et en Irak depuis 2014, est-il reconnu dans un communiqué.

Un total de 1.139 civils ont perdu la vie dans les bombardements de la coalition antiterroriste sous commandement américain depuis le début de ses opérations en Irak et en Syrie à l’été 2014, est-il indiqué dans le communiqué mensuel.

«Jusqu’ici, sur la base des informations disponibles, les forces de la coalition estiment qu’au moins 1.139 civils ont été tués involontairement par les frappes de la coalition depuis le début de l’opération Inherent Resolve», a-t-on annoncé.

Actuellement, la coalition affirme vérifier encore 184 signalements de morts.Le gouvernement syrien s’est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.

Etiquette: ; ; ; ;