Quinze accidents mortels d’avions de ligne ayant provoqué la mort de 556 personnes dans le monde ont été enregistrés en 2018, selon l’association spécialisée dans le suivi des catastrophes aériennes Aviation Safety Network.

L’année 2018 a enregistré 15 accidents mortels d’avions de ligne, lesquels ont tué 556 personnes à l’échelle mondiale, des chiffres en forte hausse sur un an, relate l’Aviation Safety Network (ASN).

Trois des 15 avions accidentés étaient exploités par des compagnies aériennes qui figurent sur la «liste noire» de l’Union européenne, a indiqué l’ASN dans un communiqué publié mardi.L’année 2018 comptabilise près de 37.800.000 vols, ce qui aboutit à un ratio d’un accident d’avion mortel pour 2,54 millions de vols.

L’année 2017 avait été la plus sûre pour le transport aérien mondial depuis 1946 et l’établissement de statistiques sur les accidents d’avions, avec un total de dix accidents impliquant des avions de transport de passagers ayant fait 44 morts.

Les statistiques de 2018 en font toutefois la troisième année la plus sûre de tous les temps en nombre d’accidents mortels et la neuvième en nombre de victimes, selon l’ASN.

«Cela montre les énormes progrès réalisés en matière de sécurité», a souligné le directeur de l’ASN Harro Ranter, cité dans le communiqué.Les accidents impliquant une perte de contrôle restent un «problème de sécurité majeur», car ce type d’accident était responsable d’au moins dix des 25 accidents les plus graves au cours des cinq dernières années, a souligné l’ASN.

L’Aviation Safety Network, établie à La Haye, fait partie de la Flight Safety Foundation (Fondation pour la sécurité du transport aérien), une association à but non lucratif qui depuis 1947 œuvre à l’amélioration de la sécurité du transport aérien.    

Etiquette: ; ; ; ;