Le film « Des femmes avec des boucles d’oreilles en poudre à canon», réalisé par l’Iranien Reza Farahmand, qui évoque l’histoire des femmes daechistes et des épouses des combattants terroristes, sera projeté au 8ème festival des films iraniens à Prague, en République tchèque, de 8 à 12 janvier.

Le documentaire iranien « Femmes avec des boucles d’oreilles en poudre à canon » s’intéresse au sort des femmes déplacées des combattants daechistes qui passent leurs jours dans les camps de l’ONU, dont les maris terroristes ont été tués ou enfuis.

Auparavant, ce film avait remporté de nombreux prix, dont notamment le prix principal du Festival international parisien « Signes de Nuit »

Etiquette: ; ; ;