Le ministère syrien des AE et des Expatriés a affirmé qu’en poursuivant des massacres commis par les pays de la «Coalition» illégale, conduite par les Etats-Unis, contre les civils syriens, la destruction de leurs maisons et l’ignorance de la charte de l’ONU et de la référence du Conseil de Sécurité confirment la nécessité de faire face à l’ignorance par cette « Coalition » de la charte de l’ONU et de toutes les dispositions du droit international.

Dans deux messages adressés au secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère a fait savoir que les Etats-Unis poursuivent leurs crimes contre les Syriens et leurs attaques contre les territoires syriens depuis la création de la « Coalition » sous prétexte de la lutte contre les terroristes de « Daech », soulignant que les avions de combat de la « Coalition » avaient commis hier un nouveau massacre contre les civils dans la localité de Kachkya dans la banlieue sud-est de Deir Ezzor, ce qui y a fait 10 martyrs, dont 4 enfants.

Le ministère a souligné que ces crimes avaient mis à nu l’hypocrisie des pays membres de la « Coalition» qui ne visent pas dans leurs opérations militaires les rassemblements des terroristes de « Daech » dans la zone de Deir Ezzor, mais ils visent les zones résidentielles.

Le ministère a ajouté que les actes de la Coalition illégale ont pour objectif d’assurer le climat approprié à la consolidation de la présence des terroristes de « Daech».

Le ministère a fait noter que la « Coalition » avait officiellement reconnu, il y a quelques jours, qu’elle avait tué, dans ses opérations à l’est de la Syrie, plus de 1500 civils syriens, ce qui démontre ses crimes contre les civils syriens innocents.

« Il faut que les pays membres de la « Coalition », qui prétendent leur respect de la charte et des droits de l’homme, se retirent de cette Coalition et dévoilent ses objectifs », a précisé le ministère.

Et le ministère de conclure : «La Syrie réclame à nouveau au CS d’assumer ses responsabilités, d’agir immédiatement pour mettre fin à ces crimes, aux attaques, aux massacres et à la destruction systématique des infrastructures en Syrie et de créer un mécanisme international indépendant pour enquêter sur ces crimes et pour les condamner».

Etiquette: ; ; ;