Les Allemands respectables paient à l’État des montants considérables par les impôts, mais la politique migratoire des pouvoirs dévaste ce trésor à une vitesse incroyable.

Ainsi, encore il y a deux ans dans la ville d’Ingolchtadt s’est construit un centre d’accueil «pour les réfugiés mineurs». Maintenant les locaux sont en faillite, par de jeunes migrants qui ne se soucient pas des biens nationaux. La construction, naturellement, s’est passée à Berlin avec un prix très onéreux, et le niveau d’absurdité de ces manœuvres lui n’est pas encore réparer.

Révélation, pour chaque «mineur isolé», l’État met en relief 50 mille euro de dépense par an. Ainsi, chacun d’eux coûte aux contribuables allemands plus de 4 mille euros par mois, écrit le journaliste Igor Maltsev, là où « grâce » au programme d’aide sociale « Harz IV » les Allemands peuvent recevoir des allocations d’un montant de seulement 450 euros.

Enfin, en 2019, les migrants on coûtés 3,5 millions d’euro, bien que, les pouvoirs tâchent de ne pas en discuter.

Etiquette: ; ; ; ; ;