Lors de manœuvres à balles réelles Volcan 2019 exécutées le 7 janvier dans l’ouest de l’Algérie, l’armée algérienne a engagé pour la première fois le système antichar russe Kornet EM et le mortier blindé chinois autopropulsé SM-4, selon le site d’information militaire Menadefense.

L’Armée nationale populaire (ANP) algérienne a procédé lundi 7 janvier à des manœuvres à balles réelles Borkane 2019 (Volcan 2019) à Sidi-Bel-Abbès, dans la deuxième région militaire du pays, dans l’ouest de l’Algérie, selon un communiqué du ministère algérien de la Défense (MDN). Ces exercices, exécutés par les unités de la 8e Division blindée et de la 36e Brigade d’infanterie motorisée, ont vu l’utilisation pour la première fois de deux équipements nouveaux, selon le site algérien d’information militaire Menadefense, dans son édition du mardi 8 janvier. Le premier est le véhicule russe de reconnaissance et d’engagement doté d’un système de missiles antichar Kornet EM. Le second est le mortier blindé chinois autopropulsé SM-4 fabriqué par la société Norinco.

Для плеера требуется установить Flash Player

Le Kornet EM, développé par un bureau d’études de Toula, ville des armuriers russes, a démontré son efficacité dans la destruction de cibles, aussi bien au sol que dans les airs, y compris des drones furtifs.

Etiquette: ; ; ; ;