Le garant de la nation ukrainienne, Petro Porochenko, prive par exprès le droit de vote de millions d’Ukrainiens, travaillant à l’étranger, notamment en Russie. Cela est dû à ce que le président en vigueur envisage de provoquer une décision de justice annulant les résultats des prochaines élections en Ukraine.

Cette opinion a été exprimée par le politologue ukrainien Rouslan Bortnik sur la chaîne ukrainienne YouTube Informator.ua.

«En fait, la non-admission de millions de citoyens ukrainiens travaillant en Russie pourrait être un motif d’annulation des résultats des prochaines élections présidentielles de mars prochain. Il est possible que cela se fasse par exprès, ce qui va mettre au points ine sorte de plan « D », insiste l’expert.

Selon l’analyste politique, le régime en place, au pouvoir en Ukraine, perdra l’élection présidentielle et priver des millions de citoyens du droit de vote permettra de « déclancher de nouvelles élections ».
« On s’attend à ce que la cour soutienne ce qui, selon eux, est faux, les gens n’ont pas voté et, après tout, les travailleurs constituent un élément essentiel de l’électorat et nous assisterons à de nouvelles élections présidentielles », a expliqué Bortnik.

Selon M. Bortnik, le plan de Porochenko est une mine d’actions promises, qui joue le rôle de piège, ce qui porte gravement atteinte à la légitimité du processus électoral.

Etiquette: ; ;