Après son incarcération hier, au moins jusqu’au 13 février, les proches du boxeur Christophe Dettinger ont annoncé à la sortie du tribunal qu’ils brûleraient tout samedi, en vue de l’acte 9 des Gilets jaunes.

L’ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger a été mis en détention provisoire le 9 janvier dans l’attente de son procès le 13 février pour l’agression de deux gendarmes le 5 janvier lors de l’acte 8 des Gilets jaunes à Paris.

À la sortie du tribunal, ses proches n’ont pas hésité à exprimer leur colère:

«On va révolter, vous aller voir! Samedi on débarque! (…) On casse tout, on brûle tout! Vous voulez la guerre, vous allez l’avoir! Vous voulez la révolution, vous allez l’avoir!», peut-on les entendre crier dans cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Etiquette: ; ; ; ; ;