Cinq mille « gilets jaunes », selon la préfecture, manifestaient samedi après-midi dans le centre de Toulouse, scandant des slogans comme « Macron démission« , une mobilisation officiellement chiffrée en hausse par rapport à celle de l’acte 8, samedi dernier.

Le cortège a commencé à défiler dans le calme à 14h00 dans le centre de Toulouse, avant d’opérer la jonction avec une cinquantaine de manifestants réunis à l’appel de la CGT en soutien de revendications de hausse du pouvoir d’achat.

Plus de 5000 « gilets jaunes » manifestaient samedi à Bordeaux, selon la préfecture, une mobilisation légèrement supérieure à celle de samedi dernier qui consacre à nouveau la capitale de Nouvelle-Aquitaine comme l’un des bastions du mouvement en France.

Derrière une grande banderole proclamant « Unis, le changement est possible », les protestataires venus de Bordeaux et de son agglomération, de Gironde et des départements avoisinants, ont parcouru dans le calme les artères de la capitale girondine, un temps précédés par des dizaines de motards « gilets jaunes », a constaté l’AFP.

Ils étaient 4600 samedi dernier, selon les chiffres officiels.

Etiquette: ; ; ; ;