«Pour moi il n’y a pas de racisme!», a déclaré Miss Algérie 2019 le 13 janvier sur TV5 Monde. La jeune femme de 26 ans réagissait à la vague d’insultes l’ayant ciblée sur les réseaux sociaux suite à son élection, et ce à cause de sa couleur de peau.

Réagissant à la polémique suscitée par la vague de commentaires peu élogieux tenus à son égard sur les réseaux sociaux, suite à son élection au titre de Miss Algérie, Khadija Benhamou a nié l’existence du racisme en Algérie. La jeune femme s’est exprimée le 13 janvier dans un entretien avec TV5 Monde.

«Pour moi il n’y a pas de racisme!», a-t-elle déclaré. «Nous sommes un grand pays avec son Nord et son Sud. J’ai participé à ce concours particulier et j’ai eu la chance de le remporter […] et à chacun sa beauté», a-t-elle ajouté en martelant «qu’il n’y a pas de racisme!».

Khadidja Benhamou, originaire du sud du pays, est devenue vendredi 4 janvier Miss Algérie 2019. C’est la première femme noire à recevoir ce prix. Ce choix a été contesté par certains sur les réseaux sociaux, mais d’autres ont apprécié la décision du jury.Invitée à la télévision, Khadidja Benhamou a préféré ignorer ses détracteurs: «Je ne regarde pas les réseaux sociaux. Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m’encouragent», a-t-elle déclaré.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;