Le bilan de l’explosion d’un oléoduc au Mexique, dans laquelle plusieurs personnes ont brûlé vives, s’est encore alourdi. Selon les dernières informations présentées par les autorités locales, il s’élève désormais à 73 morts et 74 blessés.

La rupture et l’explosion d’un oléoduc, autour duquel des dizaines de personnes s’étaient rassemblées pour récupérer du carburant, a fait 73 morts et 74 blessés dans le centre du Mexique, ont annoncé les autorités locales.

«Le décompte est désormais de 73 personnes décédées», a déclaré, en fin de journée, le gouverneur de l’État d’Hidalgo, Omar Fayad, après la découverte de cinq nouveaux corps.

Le précèdent bilan faisait état de 66 morts et 76 blessés.L’accident s’est produit vendredi soir à Tlahuelilpan, près d’une raffinerie de la compagnie publique Pemex, laquelle parle d’un sabotage.

Une vidéo montrant l’explosion meurtrière de l’oléoduc a été mise en ligne. Les images présentent le moment du drame, ainsi que ses conséquences: l’important incendie produisant de la fumée noire, une foule de personnes brûlées courant et hurlant, des brigades de pompiers dépêchées sur les lieux pour éteindre le feu.

Comme l’indique Reuters, les sabotages d’oléoducs sont récurrents au Mexique. Depuis des années, des bandes criminelles ponctionnent du carburant ou interceptent des camions-citernes, ce qui a coûté l’an dernier l’équivalent de plus de trois milliards de dollars (2,63 milliards d’euros).Le nouveau chef d’État mexicain, le Président Andrés Lopez Obrador qui a pris ses fonctions le 1er décembre dernier, a lancé à la fin de ce même mois une vaste campagne pour mettre fin à ce phénomène.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;