Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que « la lutte menée par la Turquie dans la région syrienne d’Afrin contre le terrorisme restera gravée dans les mémoires ».

C’est ce qui ressort du discours prononcé par Erdogan par visioconférence, dimanche, aux militaires ayant participé à l’Opération « Rameau d’olivier », à l’occasion du premier anniversaire de l’opération.

La communication a eu lieu lors de la rencontre du ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, et le chef d’état-major, Yasar Güler, avec des officiers supérieurs des forces spéciales turques ayant participé à l’opération, tenue dans la province de Hatay, dans le sud de la Turquie.

Le président de l’office de la communication de la Présidence turque, Fahrettin Altun, a publié une séquence de la visioconférence dans laquelle Erdogan déclare que « la lutte à Afrin sera gravée dans les mémoires ».

Il a souligné qu’on ne peut pas oublier le militantisme béni lors de l’opération « Rameau d’olivier » contre le terrorisme.

Commentant les attaques terroristes menées dimanche par l’organisation YPG/PKK contre les civiles à Afrin, Erdogan a déclaré: « Ils ne pourront jamais décourager notre lutte ».

« Notre opération se poursuivra sans répit que ce soit à Afrin, à Jarablus ou à al-Bab, et nous garantissons à nos frères syriens une bouffée de liberté le plus tôt possible », a-t-il poursuivi.

Il a souligné que « la Turquie est le garant de l’intégrité territoriale syrienne et ne permettra jamais une division en Syrie ».

Erdogan a affirmé que « les personnes blessées à la suite de l’attaque survenue aujourd’hui à Afrin ont été transférées à la province de Hatay pour recevoir les soins nécessaires.

« L’armée turque et l’Armée syrienne libre (ASL) continueront, main dans la main, la lutte dans la région », a-t-il ajouté.

Etiquette: ; ; ;