L’Agence russe Roskomnadzor a ouvert une procédure administrative contre les compagnies Twitter et Facebook pour non-respect de la loi sur la localisation des bases de données à caractère personnel des utilisateurs russes en Russie.

Selon le service de presse de l’Agence, les sociétés n’ont pas soumis de plans ni de délais précis, selon le rapport kommersant.ru.

En décembre dernier, Roskomnadzor a envoyé des notifications à Facebook et Twitter sur la nécessité de se conformer à la législation russe en matière de données des utilisateurs. Le 18 janvier, l’Agence a reçu des réponses, mais n’en a pas été satisfaite.

«Les entreprises qui gèrent les réseaux sociaux de FB et de Twitter ont apporté des réponses formelles à nos demandes de confirmation de la localisation des données personnelles des utilisateurs russes en Russie. Ils ne contiennent pas de détails sur la mise en œuvre actuelle de la législation, ni sur le calendrier de la mise en œuvre future de ces normes », note le service de presse de Roskomnadzor.

Plus tôt, il avait été signalé qu’en janvier 2019 les représentants de Twitter prévoyaient de rencontrer des représentants de l’Agence russe, sans préciser la date.

Il est à noter que Roskomnadzor a soumis Google à une amende de 500 000 roubles en décembre 2018 pour avoir refusé de se connecter au système d’information d’État avec une liste de ressources Internet interdites. Une procédure administrative a été engagée contre la société. L’Agence russe a également menacé de poursuivre la société en justice, si Google ne commençait pas à supprimer des informations illégales.

Etiquette: ; ; ; ;