Alors que les émeutes se sont poursuivies cette nuit à Caracas, un groupe de manifestants a saisi et incendié un camion de la police nationale du Venezuela dans l’ouest de la capitale. Plusieurs vidéos montrant des personnes en train de courir après et se jeter sur le véhicule ont été postées sur les réseaux sociaux.

Dans un contexte de crise au Venezuela, des protestataires se sont emparé mercredi soir d’un camion de police à San Martin, un quartier dans l’ouest de Caracas.

«Un groupe d’hommes est sorti d’un camion de la police nationale en criant suite à de violents affrontements dans les rues», a expliqué à Sputnik un témoin de la scène.

Dans le même temps, certains médias indiquent qu’il s’agit d’un véhicule appartenant à la Garde nationale vénézuélienne. De nombreuses vidéos de l’incident ont été postées sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter.

​Sur certaines vidéos on peut voir comment le camion entouré de personnes prend feu.

L’opposant Juan Guaido, renvoyé mardi du poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s’est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment. Donald Trump l’a reconnu comme «Président par intérim» et a déclaré qu’il utiliserait tous les outils économiques et diplomatiques pour «rétablir la démocratie au Venezuela».

Nicolas Maduro a estimé que Washington avait essayé d’organiser un coup d’État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays, donnant 72 heures à ses diplomates pour quitter le territoire vénézuélien. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non-constitutionnel.La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré que «les événements qui se déroulent actuellement au Venezuela montrent la vraie attitude de la communauté progressiste occidentale à l’égard des normes du droit international, de la souveraineté et de la non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays où elle cherche à changer le pouvoir».

Etiquette: ; ; ; ; ;