Donald Trump a contracté «l’esprit victorieux», et raconte la victoire des Américains sur l’État Islamique*.

Ses paroles ont résonné toute la semaine après l’attentat de l’État Islamique à Manbij en Syrie, où a péri des soldats américains.

Néanmoins, le chef du Département d’État a assuré que les États-Unis ont non seulement détruit les djihadistes, mais aussi « ont libéré » la partie considérable des territoires de la république arabe, qui, cependant, se trouvaient déjà sous occupation américaine depuis plusieurs années.

«Nous avons vaincu aussi le califat de l’État Islamique en Syrie et en Iraq avec le soutient de plus de six pays de la coalition internationale dans la lutte contre le terrorisme», — a déclaré Pompeo, en ayant stipulé quand même « qu’il faudra encore beaucoup de travail».

Nous rappellerons que « la victoire » des Américains sur les terroristes en Syrie était déclarée par le président des États-Unis Donald Trump.

*interdit dans la Fédération de Russie

Etiquette: ; ; ; ; ;