En chantant la Marseillaise, des Gilets jaunes ont exprimé ce samedi leur soutien aux 82 salariés licenciés de l’usine Copirel dont la fermeture est prévue pour fin février.

En soutien aux salariés de l’usine Copirel de Langeac qui doit fermer fin février, des Gilets jaunes ont chanté ce samedi matin une Marseillaise.

L’hymne national a été entonné par des manifestants devant des croix représentant les 82 salariés licenciés.

Depuis lundi matin, le carrefour giratoire sur l’avenue de l’Europe, à Langeac, arbore 82 croix et des imitations de cercueil. L’image renvoie à la situation vécue par les 82 salariés de l’usine.

L’usine Copirel de Langeac qui appartient au groupe Cofel, leader français sur le marché de la literie et propriétaires des marques Bultex, Epeda et Merinos, doit fermer ses portes le 28 février. Le groupe Cofel explique sa décision de fermer l’usine en mettant en avant un marché du matelas «difficile et très concurrentiel».

La production des matelas réalisés en Haute-Loire sera transférée sur les sites de Limoges et de Noyen-sur-Sarthe.

Etiquette: ; ; ; ; ;