Un projet d’accord qui ambitionne de mettre fin à la guerre en Afghanistan menée déjà depuis 17 ans aurait été approuvé par les Talibans* et les représentants américains au cours des négociations organisées au Qatar.

Les représentants des Talibans* afghans et de Washington ont apporté les derniers détails à un projet d’accord visant à mettre fin au conflit en Afghanistan, a-t-on appris samedi de sources proches des Talibans*.

Ce texte prévoit notamment le retrait des forces étrangères dans un délai de 18 mois et l’engagement selon lequel ni Al-Qaïda*, ni le groupe Daech* ne pourront utiliser l’Afghanistan comme base arrière, ont affirmé ces sources.Il prévoit également l’instauration d’un cessez-le-feu dont le calendrier reste à définir, ont-elles ajouté.

L’émissaire américain pour l’Afghanistan, Zalmay Khalilzad, qui a participé à ces discussions, doit prendre le chemin de Kaboul où il informera le président Ashraf Ghani des progrès réalisés au cours des négociations organisées au Qatar.

La dernière rencontre confirmée entre Américains et Talibans* s’est tenue à Abou Dhabi fin 2018. Zalmay Khalilzad a en outre achevé le week-end dernier une tournée qui l’a mené en Inde, en Chine, au Pakistan et en Afghanistan. «Nous allons dans la bonne direction», avait-il tweeté dimanche, ajoutant espérer «des résultats concrets».Washington souhaite que les Talibans* engagent des discussions avec le gouvernement afghan mais les insurgés ont toujours refusé, arguant que ce dernier n’était qu’«une marionnette» de Washington.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Etiquette: ; ; ; ; ;