Plusieurs localités dans le gouvernorat de Hama ainsi que le quartier d’Alep où se trouve un centre de recherches scientifiques ont été pilonnés par des radicaux depuis la zone de désescalade d’Idlib au cours de ces dernières 24 heures, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les militaires russes ont constaté ce lundi de nouveaux cas de pilonnages par des radicaux des localités dans le gouvernorat de Hama.

«Des radicaux situés la zone de désescalade d’Idlib ont pilonné en 24 heures les localités de Kubeibat-Abu-El-Khod, Mgaire et Umm Hartayn dans le gouvernorat de Hama, ainsi que le quartier abritant le centre de recherches scientifiques de la ville d’Alep», a annoncé Sergueï Solomatine, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Il a également noté que vers le 27 janvier 2019, 32.977 personnes avaient bénéficié d’une amnistie dans le cadre de la mise en œuvre du décret par le Président syrien qui l’accorde aux Syriens qui se sont soustraits au service militaire, notamment aux réfugiés et aux anciens membres de groupes armés illicites.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;