Une ancienne vidéo où Donald Trump parle des intérêts des États-Unis pendant l’intervention militaire de l’Otan en Libye a récemment refait surface sur internet dans le contexte de la crise au Venezuela.

Les intérêts énergétiques des États-Unis pendant la guerre en Libye, qui s’est terminée par le renversement et la mort de Mouammar Kadhafi, sont au centre de la vidéo faite à partir de fragments du blog de Donald Trump sur YouTube datant de 2011 et qui redevient populaire sur les réseaux sociaux. 

​«Pour comprendre en deux minutes ce qui se passe autour du Venezuela, je vous rappelle quelques déclarations de Donald Trump sur la Libye en 2011. Rendez cette vidéo virale, s’il vous plaît. C’est très important», indique un internaute publiant la vidéo.

Sur la vidéo, on voit M.Trump, alors simple homme d’affaires, discuter du pétrole et de l’aide accordée par les États-Unis aux rebelles libyens.

«Nous aurions dû demander aux rebelles quand ils sont venus nous voir, nous aurions dû leur dire: « nous vous aiderons, mais nous voulons 50% de votre pétrole ». Ils auraient absolument dit « Ok, à 100% ». En fait, ils auraient dit « qu’en est-il de 75%? ». Ils n’étaient rien […], la guerre était finie. Il [Mouammar Kadhafi, ndlr] prenait le devant. Puis tout à coup, nous intervenons par le biais de l’Otan, qui est largement financée par nous et qui est en grande partie constituée de nos armes et de nos gars, nous y allons et nous décimons absolument ce gars. Ils l’emportent. Mais où est le pétrole? […]. Pourquoi ne sommes-nous pas remboursés?», note M.Trump.

«Cela suffit ou faut-il que cela soit encore plus clair?» lit-on dans un sous-titre qui interrompt la vidéo de M.Trump.

D’autres extraits de la vidéo montrent M.Trump conclure par: «Nous devrions avoir le pétrole».Ce message sur la crise au Venezuela avec la vidéo de Donald Trump sur le pétrole libyen a déjà été partagé environ 3.000 fois. D’autres récents messages, publiés sur Twitter et YouTube et contenant des fragments de cette vidéo, ont aussi eu des centaines de partages.

Certains commentateurs de la vidéo qualifient M.Trump de «Président le plus sincère des États-Unis», d’autres s’indignent des propos qu’il a émis six ans avant de s’installer à la Maison-Blanche ou se rappellent qu’il avait critiqué l’intervention en Libye.

Etiquette: ; ; ; ;