La société d’investissement émiratie Noor Capital a annoncé avoir acheté trois tonnes d’or à la Banque centrale du Venezuela avant le déclenchement de la crise dans ce pays, ajoutant qu’elle s’abstiendra de nouveaux achats avant tout règlement politique dans le pays.

La société Noor Capital des Émirats arabes unis a informé vendredi via Twitter avoir acheté au Venezuela trois tonnes d’or le 21 janvier, deux jours avant le déclenchement de la crise d’envergure dans ce pays.

«Noor Capital ne participe pas à des transactions interdites ou illégales. Le 21 janvier 2019, Noor Capital a acquis environ trois tonnes d’or auprès de la Banque centrale vénézuélienne en conformité avec les standards internationaux et les lois en vigueur dans le pays. Aucune autre transaction n’a suivi», a indiqué la société dans sa déclaration.

Noor Capital a précisé que ses relations avec la Banque centrale vénézuélienne reposaient sur des accords commerciaux et qu’elle «s’abstiendra de toute nouvelle transaction» avant que la situation ne soit réglée au Venezuela.

Jeudi 31 janvier, Reuters a annoncé que la Banque centrale du Venezuela se proposait de céder 15 tonnes d’or aux Émirats arabes unis et qu’au total Caracas avait l’intention de vendre à Dubaï 29 tonnes. Selon la même information, l’or vendu par le Venezuela devrait être payé en euros.

Sur fond de crise politique au Venezuela où l’opposant Juan Guaido s’est proclamé, le 23 janvier, chef de l’État, des médias se sont mis à avancer diverses suppositions concernant les réserves vénézuéliennes en or. Jeudi 31 janvier, la Banque centrale de Russie a déjà démenti une information selon laquelle environ 30 tonnes d’or vénézuélien qui auraient été stockées dans ses dépôts auraient été transférées à Dubaï et que l’argent retiré de la vente aurait été livré à Caracas.Le 26 janvier, les médias ont annoncé que la Banque d’Angleterre avait refusé d’accéder à la demande des autorités légales du Venezuela et d’y renvoyer ses réserves d’or stockées à Londres. Par la suite, le Président autoproclamé Juan Guaido a annoncé prendre le contrôle des actifs du Venezuela à l’étranger.

Etiquette: ; ; ; ; ;